Loading


Y être ou ne pas y être ? Là est la question !


Nous ne parlerons pas ici de l’intérêt ou non de créer son groupe Facebook mais de l’appartenance en tant que Pro à divers groupes pour promouvoir son travail.

A l’heure actuelle on à tous tendance à se dire que , si on s’occupe soi-même de la gestion de sa page, plus on sera dans des groupes Facebook et plus on aura de visibilité donc de chance d’augmenter ses ventes.

Sur le papier c’est vrai mais dans la réalité réalité c’est faux et cela peut même entacher votre réputation sur le réseau et envers d’éventuels clients.

Nous allons tenter ici de développer simplement les raisons possibles et vous donner quelques conseils. N’hésitez pas a donner les vôtres en commentaires en bas de page ou simplement dialoguer avec nous sur le sujet.

Si vous entrez dans un groupe privé ou publique, ayez avant tout à l’esprit que vous devez être participatif : Si vous ne faites que de la promotion sans jamais aider ou participer alors votre score sur Facebook sera faible et vous nuirez a votre image.

Groupes Privés ou Publiques ?

Les groupes publiques sont plus faciles d’accès mais donc aussi pour tous types de personnes parfois peu recommandables.

Il faut donc bien choisir avant de les rejoindre. De plus en plus de groupes publiques sont créés non pas seulement dans le but de parler de business , mais aussi de prendre des infos sur vous ce qui peut être dangereux selon ce que vous accepterez de divulguer.

Vous seriez étonnés de toutes les infos confidentielles sur vous et votre business qu’une personne, se faisant passer pour un client potentiel , pourrait vous soutirer. Il faut donc être très prudent et nous vous donnerons plus tard des astuces pour tenter de mieux connaitre vous aussi votre interlocuteur !

De plus dans ces groupes publiques , de plus en plus cherchent à approuver manuellement les publications pour faire le tri. Cela veut dire qu’un groupe avec des milliers de membres peut, potentiellement, mettre des jours à approuver ou non votre publication.

Rejoindre un groupe publique peut très vite vous déborder en messages, notifications etc … Et polluer votre vie et vous faire perdre votre temps. Il faut donc rejoindre un groupe non pas sur ce qu’il dit qu’il est censé faire mais sur ce qu’il fait vraiment.

Pour bien choisir un groupe publique il vaut donc mieux , avant de le rejoindre, prendre un peu de temps et voir ce qu’il publie et qui publie dedans.

Conseils pour les groupes publiques :

L’exemple du groupe est prit totalement au hasard et nous n’avons strictement aucun lien avec lui. Cela va sans dire mais … C’est mieux en le disant !

Imaginons que vous souhaitiez vous lancer avec un site PrestaShop et que vous vouliez voir si un groupe peut vous convenir pour de l’aide. Vous rechercherez peut être alors un groupe Francophone abordant le thème des sites PrestaShop.

Vous pensez avoir trouvé ? En premier vous devez voir la fréquence des publications et surtout si les questions ont des réponses assez rapides et cohérentes et non pas juste des liens « promos ». Si c’est bien alors allons plus loin et passons à la seconde étape.

Vous regardez le nombre de membres et leur qualité. Un grand nombre ne veut pas dire que ce sera un gage de qualité. Il vaut mieux peu de gens mais actifs et qui aident et pas des milliers qui abreuvent de pub dans votre cas. Vous recherchez de l’aide potentiellement et non pas à acheter des choses.

Ce groupe à plus de 750 membres donc nous allons en voir plus sur lui.

Vous allez cliquer sur membres et regarder combien d’administrateur et combien de modérateur. Dans ce cas il y a 2 admins/modérateurs ce qui est très bien pour un groupe de cette taille. Pourquoi 2 est mieux que 1 ? Si l’admin est malade par exemple pendant des semaines , qui va s’occuper du groupe ?

Vous regardez ensuite les profils des 2 « admins » pour voir qui ils sont , en n’oubliant pas de voir si c’est leur profil 1er et si non de cliquer sur « voir le profil ». Voir s’ils sont amis entre eux ou pas (Très important)

Est-ce que leur profil est récent ou non ? Publient-ils sur leur profil ou non ?

Cela ne veut pas dire qu’ils doivent obligatoirement publier sur leur profil , mais cela vous permettra de voir s’ils partagent des choses en rapport avec leur travail dessus ou si c’est un profil de particulier ou plutôt un profil crée pour la gestion du groupe.

Une fois avoir eu votre première impression sur les admins , vous faites défiler les membres pour voir aussi qui ils sont.

Nous ne donnerons pas d’avis sur ce groupe ce n’est pas le but de cet article, et ce sera à vous de savoir si vous souhaitez en en sachant plus, rejoindre ou non ce groupe.

Conclusion sur les groupes publiques :

Vous verrez qu’en lisant leurs publications et leurs réponses, en regardant les profils des admins (Leurs amis etc …) et en regardant la liste des membres alors vous éviterez certains groupes auxquels vous auriez surement adhéré si vous n’aviez pas fait un minimum de recherche.

N’oubliez pas que sur un groupe publique votre nom est dans les membres, vos publications et toutes vos réponses seront visibles par tous et toutes y compris les « non membres ».

Conseils pour les groupes privés :

Être dans un groupe privé semble plus compliqué alors qu’en fait, comme pour les groupes publiques, il faut juste bien les choisir. Cela sera plus difficile car vous ne verrez pas les publications sans y être.

Il faut savoir que dans un groupe privé, vous aurez , une fois dedans et sauf d’être pré-approuvé avant, peu de chance que vos publications ne soient publiées systématiquement. En effet les groupes regorgent de spams et autres personnes qui ne cherchent qu’une chose : Faire leur pub gratuitement.

Il faut donc bien comprendre que les groupes privés de qualité bannissent maintenant ou bloquent, les utilisateurs qui ne font pas vivre le groupe. Il ne suffit pas de postuler , de répondre gentiment éventuellement à des questions etc … Il faut aussi se dire que dans un groupe privé « actif » les gens y seront plus ouverts à dialoguer avec vous si vous aidez aussi le groupe à vivre.

Nous vous conseillons donc, c’est ce que nous faisons par exemple quand nous avons la gestion d’une page Facebook, de rentrer en contact avec le ou les admins du groupe, vous présenter et demander de quelle façon vous pourriez aider le groupe, peut-on y faire de la promotion et si oui à quelle fréquence l’acceptent ils etc … Il y a de grandes chances, dans un groupe de qualité, que l’admin vous indique alors des règles à suivre, des idées à mettre en place etc … Et surtout d’aider les gens qui posent des questions. De plus un lien direct avec un des admins est mieux que d’y entrer de façon « anonyme ».

Si dans ce groupe vous aidez une personne dans votre domaine de compétence, vous allez donc montrer à tous les membres et « admins », que vous êtes un bon professionnel et que vous connaissez votre travail, que vous aidez juste pour le plaisir d’aider. De cette façon, car c’est avant tout du business, vous allez sécuriser les membres et admins du groupe qui , en cas de questions viendront plus facilement en confiance vers vous. Alors vous pourrez intervenir pour présenter ce que vous faites plus facilement et sans être suspecté d’opportunisme abusif.

Personne n’en voudra à une personne de tenter parfois de vendre ses produits si les services que vous rendez gratuitement sont fréquents. De plus votre image n’en sera que meilleure et les gens iront certainement aussi voir votre page, site web etc … De futurs clients possibles déjà persuadés que vous savez partager vos connaissances, que vous êtes un bon professionnel et que vous ne courrez pas derrière une rémunération systématique donc que votre business est plutôt , logiquement , en bonne santé.

Conclusion Générale :

Il faut savoir faire un panachage de groupes publiques et privés mais sans tomber dans l’excès de groupes. Testez-les, quittez les mauvais et restez dans les bons et restez-y actifs et participatifs.

Cela ne se fait pas en quelque jours ce sera long, mais si vous êtes patients et un bon professionnel alors vous verrez que le gain de cette tactique peu s’avérer très payante au sens propre et figuré. De plus cela vous donnera aussi le sentiment de ne pas abuser mais de participer.

Aider est toujours mieux que de profiter si vous voulez durer et la gestion d’une page Facebook est aussi un métier.

Loading

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *